Vous êtes ici: Accueil > Le ministère > La ministre > 20100824 BM Statement zur Strukturreform

Coup de départ officiel du débat politique sur la future structure de la Bundeswehr

Berlin, 24.08.2010.
Le 23 août, le ministre fédéral de la Défense Dr. Karl-Theodor Freiherr zu Guttenberg a informé les experts de la coalition gouvernementale à Berlin des scénarios élaborés par son ministère au sujet d’une réforme structurelle des forces armées. À l’issue de la réunion, il a fait une brève déclaration à la presse.

Photo de zu Guttenberg
Zu Guttenberg: Une Bundeswehr réduite, mais plus efficace (Source: Bundeswehr/Bienert)Größere Abbildung anzeigen

« À l'avenir il n’y aura pas de Bundeswehr en fonction de la situation des caisses, mais une qui saura relever les défis en matière de politique de sécurité et de défense », a affirmé le ministre. Il a ajouté qu’il avait présenté aux experts de la coalition cinq scénarios, ou modèles, concernant la future structure des forces armées. Selon zu Guttenberg, il ne s'agit que d'avant-projets dont les détails seront précisés dès que le chef d’état-major de la Bundeswehr aura présenté son rapport.

Ces scénarios se basent sur des effectifs de 150 000 à 180 000 militaires sous contrat et militaires de carrière. Certains d'entre eux prévoient la suspension provisoire du service militaire obligatoire alors que d'autres tablent sur 25 000 appelés du contingent et 25 000 engagés volontaires ou, au lieu de cela, 30 000 appelés sans engagés volontaires. Les propositions incluent aussi une variante qui prévoit la mise en place d’un service militaire volontaire.

Du point de vue technique le ministre s’est montré favorable au scénario 4, selon lequel la Bundeswehr serait composée de militaires sous contrat ou de carrière et comprendrait au moins 7 500 engagés volontaires supplémentaires. « C’est un scénario qui réduira les effectifs de la Bundeswehr tout en améliorant son efficacité. Il augmentera la capacité des forces armées à participer aux opérations tout en maintenant les moyens requis pour assurer la protection du territoire national », a-t-il déclaré.

S’agissant du futur modèle des forces armées, zu Guttenberg a souligné qu’il tenait « tout particulièrement à ce que le service militaire obligatoire reste inscrit dans notre Loi fondamentale. » Selon lui, ceci permettrait aussi à l’avenir d’appeler, en cas de besoin, des jeunes hommes sous les drapeaux.

Le ministre s’est également prononcé en faveur d’efforts visant à accroître l’attractivité du service et, par là, à augmenter la disponibilité des jeunes gens à s'engager volontairement dans la Bundeswehr et d'autres secteurs de la société. D’après lui, le débat en vue d’une nouvelle structure des forces armées est loin d’être terminé. « C’est un débat important qu’en fin de compte nous n’avons pas mené, pendant des années, avec l’intensité qui s’imposait », a-t-il déclaré.

retour au début de la page


FußFzeile

Haut

Situation 31/01/11 | Auteur: Susanne Lopez/ Jan Rippl


http://www.bmvg.de/portal/poc/bmvg?uri=ci%3Abw.bmvg.ministerium.der_minister&de.conet.contentintegrator.portlet.current.id=01DB010000000001%7C88M8PD787INFO